De guerrière à bergère

Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, j’ai toujours été reconnue pour être une battante.  Comme tout le monde, j’ai eu mon lot d’épreuves et, chaque fois, je me suis relevée encore plus forte.  Une véritable guerrière de la vie!  D’ailleurs, j’y ai longtemps trouvé une certaine valorisation dans ce qualificatif.

Comme des blocs Lego, chacune de mes habiletés acquises a permis de me construire un fort bien solide à l’abri de toutes les perturbations. Armée de mon costume de lin blanc bien tressé, de mes bottes en acier et de mon épée étincelante au clair de la lune, mon personnage de guerrière a brandi son épée devant tous ceux et celles qui ont osé s’approcher de moi, de mes terres et de mes protégés.

Ainsi, je suis devenue toute puissante à défier la vie… à défier la mort.

Mais la guère épuise, abrutit et appauvrit.  Un jour, il est venu le temps où j’ai fini par comprendre qu’il n’était plus nécessaire de brandir l’épée pour faire valoir mes valeurs, de crier fort ma différence et de protester, avec véhémence, de ma bonne foi auprès des accusateurs.  Il est venu le temps où j’ai fini par comprendre que, pour mon bien-être et celui de l’humanité, j’avais l’entière liberté de choisir mes combats.

Ce jour-là, de guerrière, je suis devenue bergère.   Une femme qui, à coup d’amour pour elle-même et pour son prochain, a découvert sa véritable mission : celle de contribuer à améliorer le Monde par l’écriture.  Dès lors, accompagnée de mon chien, je parcours les prairies, brindilles entre les dents et cheveux au vent, et je prends soin de mon troupeau dans le but de le mener à la bonne destination.

Ainsi, je suis devenue libre.

Aux guerriers de ce Monde, puissiez-vous, vous aussi, baisser les armes des blessures de l’enfance pour trouver la paix dans le ralliement des troupes vers un objectif plus clément et serein.

Chantal

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.