Rien n’est jamais perdu. Plutôt, tout se transforme.

Depuis mes débuts comme entrepreneure, il y a trois ans, je n’ai jamais été aussi instable!  Sans exagérer, j’ai changé d’idées au moins une centaine de fois concernant certaines décisions d’affaires.  Partie sur une lancée, certaine de ma vision, il suffisait qu’un obstacle, que je n’avais pas vu venir, se dresse devant moi pour que, tout à coup, je me mette à voir les choses autrement.

Sans nécessairement être un entrepreneur, peut-être vivez-vous, vous aussi, des situations qui se revirent comme des fonds de culotte?  Que ce soit au travail, dans la mise sur pied d’un projet personnel ou la pratique d’un loisir, peut-être êtes-vous confronté, vous aussi, à revoir sans cesse les étapes de votre plan de match?

Dans le flot de tous les projets entrepris au cours d’une vie, il arrive que les résultats soient différents de ceux anticipés au départ.  Au début, en toute honnêteté, je me sentais humiliée de devoir annoncer un changement.  Orgueilleuse, je me donnais immédiatement la liberté de juger de ce qui est bon de ce qui ne l’est pas.  Pourtant, pour les bouddhistes, il n’y a ni bien ni mal.  Juste des faits.  Il n’y a ni échec ni réussite.  Juste des aboutissements.  En d’autres termes, nous ne devrions savoir que faire des jugements, des perceptions et des croyances!  Tout ce que nous pouvons dire, c’est qu’une expérience a été vécue comme elle devait l’être.

Sans contredit, il est facile d’exceller dans ce que nous savons faire le mieux.  Cependant, ce n’est pas là que se font les plus grands apprentissages.  Étrangement, ils naissent dans l’inconfort, l’instabilité et le danger.  N’est-ce pas dans les plus grands défis que nous sommes amenés à découvrir en nous-mêmes une panoplie de ressources les plus insoupçonnées?

Devant une situation qui n’a pas tourné comme prévu, considérons la chose comme une parfaite occasion d’apprendre sur soi, sur les autres et sur la vie.  Ce que nous considérons comme des échecs sont, en réalité, autant de repères pour nous aider à progresser et à aller de l’avant.  Avec le temps, j’ai compris que le changement fait partie du processus de création.  Aujourd’hui, je suis heureuse de constater à quel point tout est plus vivant que jamais, tant dans les combats que dans les succès.

Au fond, rien n’est jamais perdu.  Plutôt, tout se transforme.

Chantal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.