C’est souvent la dernière clé du trousseau qui ouvre la porte

Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, j’ai souvent changé d’emplois.  Plus jeune, j’ai eu de petits postes dans de grandes organisations.  Plus tard, j’ai eu de grands postes dans de petites organisations.   Puis, un jour, pour créer des projets encore plus grands, j’ai décidé de démarrer mon entreprise.

À chaque emploi, tremblotante, je tenais dans ma main la clé qui allait m’ouvrir la porte du Monde.  De toute évidence, cette clé allait me donner la chance extraordinaire d’exprimer l’immensité de mon talent.  Chaque fois, j’ai été déçue de constater qu’il ne s’agissait pas de la bonne clé.  En fait, j’avais toujours le sentiment de ne pas être à la bonne place et j’entretenais le doute que quelque chose de plus beau m’attendait ailleurs.

Continuer la lecture de « C’est souvent la dernière clé du trousseau qui ouvre la porte »

Marquer le Monde à sa façon

J’avais 19 ans lorsque j’ai lu, pour la première fois, le livre L’Alchimiste de Paulo Coelho.  Une seule phrase avait alors marqué mon imaginaire : «Quand tu suis ta légende personnelle, l’Univers conspire à tout mettre en place pour que tu y arrives.»  Ce jour-là, j’ai compris que j’étais destinée à réaliser de grandes choses.

Continuer la lecture de « Marquer le Monde à sa façon »

Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue

Cette citation de Victor Hugo, toujours actuelle, a sans doute marqué la conscience sociale.  Et la mienne…

En effet, pour ceux et celles qui ne le savaient pas encore, en juillet dernier, j’ai fermé mon entreprise, Les Inspiratrices, pour me consacrer à ma carrière d’écrivaine.  Même si tout allait bien, depuis plusieurs mois, j’y pensais sans cesse sans, toutefois, être capable de passer à l’action.

Continuer la lecture de « Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue »

L’amour. Toujours l’amour.

Vous en conviendrez, l’amour est vital.  Il naît dès que le regard de la mère se pose sur son enfant lorsque celle-ci le prend dans ses bras pour la toute première fois.  Comme l’air et le sein, le nouveau-né ne peut vivre sans amour.  Il en sera ainsi pour toute sa vie…

Autrefois souhaité, passionné, enflammé, libre, inconditionnel, fidèle, tendre, l’amour change.   Il se solidifie ou se détache.  Au pire, il devient une arme  de manipulation, de honte, de condition, de persécution, de vengeance.  Il peut mourir.  Au mieux, il se transforme en baguette magique qui motive, guérit, soulève, apaise et ressuscite.  Il se multiplie.

Continuer la lecture de « L’amour. Toujours l’amour. »

De guerrière à bergère

Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, j’ai toujours été reconnue pour être une battante.  Comme tout le monde, j’ai eu mon lot d’épreuves et, chaque fois, je me suis relevée encore plus forte.  Une véritable guerrière de la vie!  D’ailleurs, j’y ai longtemps trouvé une certaine valorisation dans ce qualificatif.

Continuer la lecture de « De guerrière à bergère »

Les traditions pour ne jamais oublier…

Le 14 novembre prochain, j’aurai 49 ans et demi.  Sourire en coin, peut-être que cette confidence vous semble ridicule… Au fond, qui se soucie des demi-années?

En fait, il s’agit d’une tradition créée par ma mère lorsque j’étais enfant.  Toujours dans le souci de me gâter davantage et de me fêter, elle avait inventé les demi-fêtes pour me faire plaisir.  Au début, j’avoue que j’étais bien heureuse de recevoir, chaque année, un cadeau, un repas au restaurant et une carte de souhaits supplémentaires.

Continuer la lecture de « Les traditions pour ne jamais oublier… »

La liberté d’être, de choisir et de créer

Dès mon plus jeune âge, on m’a fait croire que je ne devais surtout pas continuer à être moi-même pour plaire. Visionnaire, j’ai été l’initiatrice d’une multitude de projets.  Incapable de supporter l’autorité, je n’ai jamais suivi les règles établies par les autres qui ne me convenaient pas.

À 2 ans, la nuit, je sortais de mon lit de bébé pour aller faire une sieste dans la balançoire située dans la cours.  À 6 ans, j’ai claqué la porte de la maison en promettant de ne plus jamais revenir.  À 16 ans, j’ai été congédiée de mon premier emploi pour avoir refusé de laver des moules à muffins.  À 18 ans, je savais que je n’enfanterais jamais et j’avais déjà décidé que le mariage n’était pas fait pour moi.

Continuer la lecture de « La liberté d’être, de choisir et de créer »

Elle est où l’authenticité? Elle est où?

En toute honnêteté, les derniers mois ont été très exigeants…  Entre la restructuration de mon entreprise et la sortie de mon livre La quête, j’ai travaillé comme une forcenée!  Dès 5 heures du matin, les yeux rivés devant mon ordinateur, j’accomplissais le travail de deux personnes et ce, dans la même journée. Et ce fut ainsi pendant plusieurs mois…

Durant toute cette période empreinte de création et de production, ai-je toujours été authentique, vraie, sincère et honnête?  Oh!  Plus d’une fois, j’ai menti!  Parce que j’en avais trop sur les épaules et que j’étais, à l’occasion, sur le point d’exploser de stress, de colère ou de fatigue, j’ai menti…  J’ai menti à des collègues, à des clients, à des amis, à ma mère et à mon chien.  Je leur ai fait croire à toutes sortes de choses pour me permettre de reprendre mon souffle entre deux allées d’un supermarché, de faire une sieste en plein cœur d’après-midi ou de faire une marche dans le parc alors que je devais me rendre à un rendez-vous.

Continuer la lecture de « Elle est où l’authenticité? Elle est où? »

Rien n’est jamais perdu. Plutôt, tout se transforme.

Depuis mes débuts comme entrepreneure, il y a trois ans, je n’ai jamais été aussi instable!  Sans exagérer, j’ai changé d’idées au moins une centaine de fois concernant certaines décisions d’affaires.  Partie sur une lancée, certaine de ma vision, il suffisait qu’un obstacle, que je n’avais pas vu venir, se dresse devant moi pour que, tout à coup, je me mette à voir les choses autrement.

Continuer la lecture de « Rien n’est jamais perdu. Plutôt, tout se transforme. »

Qu’importe d’où provient la source d’inspiration

Vous arrive-t-il parfois de croire en quelque chose qui est complètement absurde?  Tellement absurde que juste à l’idée d’y penser, vous en avez presque honte!

J’ai toujours eu une admiration sans borne pour le couple Dion-Angelil.  Malgré le succès phénoménal que les deux vedettes ont connu, elles sont toujours demeurées simples, généreuses, loyales et fidèles.  Qu’on les aime ou pas, personne ne peut être insensible à leur capacité incroyable de maintenir la discipline, de se tenir debout devant les épreuves et de continuer à s’aimer malgré l’adversité.

Continuer la lecture de « Qu’importe d’où provient la source d’inspiration »